Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Spelc 56
  • Spelc 56
  • : Le Syndicat professionnel de l'enseignement libre catholique regroupe des enseignants, des salariés des établissements, des chefs d'établissement... Premier syndicat en premier degré, il progresse en second degré et dans l'agricole.
  • Contact

Spelc 56

16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 09:04

Le SPELC a pris ses responsabilités quand il le fallait, en signant la nouvelle convention proposée par les employeurs tout en reconnaissant le caractère imparfait de ce texte.

Ceux qui veulent aujourd’hui jouer les pompiers de service sont ceux qui, par leur irresponsabilité, ont attisé l'incendie allumé par le collège employeur et placé délibérément les personnels dans cette situation précaire.

Le SPELC attend que le référé, déposé par la FNOGEC, soit étudié le 20 février afin de pouvoir en tirer les conséquences sur la conduite précise à adopter dans les prochaines semaines.

Dès le 15 janvier déjà, son secrétaire général a appelé tous les partenaires sociaux à reprendre les négociations afin de ne pas laisser 75 000 personnes sans une couverture conventionnelle digne de ce nom.

Les employeurs ont été sollicités afin d’assurer le maintien du salaire dans les conditions de la convention collective de 2004 en cas d’arrêt de travail pour maladie.

Vouloir une réécriture complète d'une nouvelle convention collective, au prétexte que celle de décembre 2012 n'est pas parfaite, c'est oublier le temps que cela prendra et accepter de maintenir les salariés dans l'incertitude et les difficultés.

Le SPELC, dans le respect de la signature donnée, accepte de poursuivre des négociations afin de l'améliorer.

Fidèle à ses engagements, il fera tout pour continuer à défendre les intérêts des salariés des OGEC.

Partager cet article

Repost 0
Published by SPELC 56
commenter cet article

commentaires

FRANCOIS Patricia 17/03/2013 20:15

Bonjour,
J'ai du prendre un arrêt de travail en janvier 2013 suite à une intervention chirurgicale. Quelle ne fût pas ma surprise de m'apercevoir sans que personne ne m' ai prévenue ( ni le chef
d'établissement , ni le président d'OGEC ) que la somme de 170 euros manquait à mon salaire. Je souhaiterais savoir si une nouvelle convention collective est signée est ce que mes droits seront
rétroactifs ?
D'avance je vous remercie .
Mme FRANCOIS